Derniers sujets
» Recrutement des Vagrants d'Iarann
11/1/2015, 9:04 am par Lord Darphus

» Éberthal Argentaris
7/10/2014, 7:10 pm par godaxe

» Nouveau site d'UW
5/10/2014, 10:07 pm par Lord Darphus

» Bélénos IV 2014
7/8/2014, 11:00 pm par Lord Darphus

» Bélénos IV
7/8/2014, 10:55 pm par Lord Darphus

» Gladiamort 2014
21/7/2014, 11:13 pm par Lord Darphus

» Historique des Vagrants d'Iarann
21/7/2014, 11:09 pm par Lord Darphus

» Gladiamort
21/7/2014, 11:07 pm par Lord Darphus

» Bonne année 2014!
15/1/2014, 7:37 pm par Lord Darphus


Historique des Vagrants d'Iarann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Historique des Vagrants d'Iarann

Message  Lord Darphus le 21/7/2014, 11:09 pm

Les Vagrants D’Iarann

C’est en l’an 725, suite à la destruction du village d'Arsten par le nécromant Karma, que notre seigneur, le baron Laoch Iarann, se vit demander par son souverain d’aller établir un bastion pour la gloire de l'Empire de Twyden. Situées au-delà des frontières de la province de Wilhelm, sur les terres de Bélénos, les fortifications remplacèrent celles qui furent laissées à l'abandon. L'expansion du territoire dépendait de la mise en place des nouvelles structures. Afin d’assurer la sécurité des routes, et des futures installations qui devaient y être construites, le baron Iarann se vit confier le commandement d'un contingent de près de 250 hommes. Ces nouveaux effectifs vinrent s'ajouter aux 200 lances qui lui étaient déjà fidèles, ainsi qu'une quarantaine de familles qui aspiraient à un futur meilleur. Tous quittèrent leur terre natale de Belfort en direction d’un monde inconnu formant une colonne de près de 500 hommes marchant sous la bannière d'Iarann.

Après un long voyage parsemé d’embûches, où plusieurs hommes et femmes d’Iarann trouvèrent tristement la mort, ils arrivèrent en Bélénos. Le baron ordonna de construire rapidement une fortification de bois sur la rive Est de la rivière Maxence, afin de protéger la population. Avec les années, les murs de bois s’agrandirent et furent graduellement remplacés par la pierre. De nombreux avant-postes furent construits pour protéger la forteresse de Laoch des forces du mal. À plusieurs reprises, le château fut attaqué par des pillards, une multitude de créatures maléfiques telles que des morts-vivants, et plusieurs autres personnages plus sinistres les uns que les autres. Mais, grâce à la volonté de fer des hommes du Baron, toutes les attaques furent repoussées.

Les années passèrent, et les attaques se firent de moins en moins fréquentes. Les fortifications devinrent très robustes et le danger se fit complètement oublier. La prospérité du Bourg Iarann était connue de tous en Illimune, et le village accueillait toute personne dans le besoin, ou désirant se bâtir une nouvelle vie. L’économie y était fleurissante, et la richesse des terres et des eaux de Maxence profitaient à tous.

Toutefois, en l’an 742, des milliers de personnes provenant de villages avoisinants apparurent au loin apportant de terribles nouvelles. Jenvaille de Fortsand, seigneur de Dunelance, annonça qu'il abandonnerait ses fortifications pour regagner le nord de Bélénos avant la tombée de l'hiver si aucune aide ne lui était apportée pour repousser les abominations de Karma et d’un autre terrible fléau appelé Baas le demi-mort. Ce dernier, provenant de l'Empire Sorvanien, était en quête  du secret des légendaires pouvoirs de Karma. La nouvelle disait que Baas et son armée déferlaient du nord, en rasant et dévastant tout sur leur passage, ne laissant que ruine et fumée derrière eux. Au cours des mois qui suivirent de nombreux rapports similaires se multiplièrent: les troupes de Baas le demi-mort s’approchaient dangereusement des terres d’Iarann.

Le baron envoya certaine de ses unités militaires à Fortsand pour contrer l’avancement des troupes de Baas. Malheureusement, le départ des Dunelance à l’automne laissa croire que le détachement du baron n'atteignit jamais les fortifications. Au cours des deux années qui suivirent, le Bourg d’Iarann devint la cible d’attaques éclairs, et ses positions défensives étaient victimes d'attaques incessantes.

Lors d’une nuit noire comme jamais auparavant, les troupes de Baas le demi-mort assiégèrent la ville, sans aucun avertissement des avant-postes. Sous le couvert de cette obscurité surnaturelle l’avance fut exécutée avec une telle rapidité et efficacité, que les forces du mal avancèrent sans être repérées. Une fois l’armée de Baas arrivée au cœur du village, les créatures malfaisantes déchaînèrent leur fureur, en massacrant les villageois, et en brûlant leur chaumière. Ce sont les cris de terreurs qui alertèrent la garde. Les alarmes se firent entendre. Les cornes d’avertissements retentirent, mais malheureusement il était déjà trop tard. Les troupes ennemies se répandaient dans la cité tel un poison dans les veines.

Les forces d’Iarann montèrent une défense à la hâte.  Après un long combat des plus sanglants, la porte principale céda, et les troupes de Baas prirent d'assaut la forteresse. À l’intérieur des fortifications, le seigneur d’Iarann se battit férocement aux côtés de ses hommes les plus fidèles. Les forces spéciales eurent tôt fait de former un mur de boucliers, afin de canaliser l’ennemi et de le transpercer à l’aide de lances. La phalange était d’une telle efficacité que l'ennemi ne pouvait que s’y briser comme les vagues sur le roc. Tout allait pour le mieux, en gardant la formation ils pourraient résister jusqu’à l’arrivée des hommes des avant-postes qui  prendraient leur opposant à revers.

Puis, le silence enveloppa la forteresse, et toutes les hostilités cessèrent. Les hommes d’Iarann eurent un moment de soulagement se disant que le combat touchait à sa fin. C'est à ce moment précis, qu'une abomination égalant la hauteur de trois hommes fit son apparition. La bête brisa les rangs, chargea la ligne de défense, éventra le mur de boucliers, et envoya les défenseurs dans toutes les directions. Le Baron, qui se tenait au milieu de la trajectoire de la créature, fut projeté contre un mur et perdit connaissance. À son réveille, il aperçut les corps de ses troupes jonchant le sol autour de lui, et un homme ayant un habit en lambeau se diriger vers lui. Baas, son ennemi, se trouvait devant lui. Ne lui laissant pas le temps de se relever, Baas s’avança rapidement et s’agenouilla près du Baron. Le demi-mort lui chuchota à l’oreille, laissant poindre un sourire effilé, et le poignarda dans le flanc droit à l’aide d’une dague d’où s’écoulait un poison. Une effusion écarlate se propagea sur les couleurs verte et blanche des armoiries d'Iarann.

Au lever du soleil, les cornes des renforts sonnèrent, mais l'issu du combat était déjà scellé. Le village d’Iarann n’était plus qu’une vision chaotique d’où s’élevaient des colonnes de fumée. Les rues avaient donné place à des rigoles de sang, où des centaines de corps désarticulés parsemaient les ruines d’une époque prospère. Il n’y avait plus aucune trace de Baas et de ses forces. Complètement atterrées, les troupes restantes se mirent à creuser des tombes pour chaque individu. Le Bourg Iarann n’était plus qu’une sépulture maudite.

À la fin de la journée suivant l’attaque, lorsque les quelques survivants se préparèrent à quitter, la Baronne d’Iarann revint de sa mission diplomatique. Après avoir vu l’étendue des dégâts et apprit la mort de son mari, elle s’adressa aux troupes du défunt baron. Comme si Mak'Udar lui-même lui avait chuchoté à l'oreille le  message d’encouragement, la baronne les motiva à se regrouper afin de poursuivre le meurtrier de leur maître. La veuve sépara le reste des troupes en petite faction, chacune menée par un capitaine et un champion. Elle leur donna l’instruction de suivre toute piste à propos de Baas le demi-mort, ainsi que de recruter autant d’homme fort et loyal que possible. Les troupes reçurent l’ordre d’envoyer des éclaireurs récupérer les Vagrants d’Iarann si le meurtrier venait à être trouvé, pour la vengeance finale. Depuis ce jour, les hommes du Baron d’Iarann se promènent de royaume en royaume pour accomplir leur dernier devoir.
avatar
Lord Darphus
Admin

Messages : 70
Date d'inscription : 22/05/2011
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur http://undergroundwarzone.empireogame.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum